Comme promis, je vous présente ma toute dernière découverte : Keshigomu ou gomme à graver.

gomme à graver

L'essayer, c'est l'adopter. Un tampon après l'autre, je suis devenue complètement addicte !

Facile à faire, il s'agit de graver sur un bloc de gomme un motif préalablement reporté. Pour cela, on utilise le cutter ou des gouges à graver, mais je trouve que le cutter est plus adapté aux motifs très fins.

Voici mes premiers tampons, et notamment ceux utilisés sur mon étui à lunettes, car c'est tout l'intérêt de cette méthode, on peut créer ses propres motifs et les utiliser sur toutes nos créations !

gomme à graver1

Même Clémence s'y est mise !

Et comme je pars demain, sous le soleil des Antilles, rejoindre mes parents sur leur voilier, nous avons eu l'idée de leur faire des tampons personnalisés : Idem comme le nom de leur bateau et un petit voilier façon origami (fait avec amour par Clémence). Le tout monté sur des morceaux de bois et glissé avec un encreur dans une jolie boîte décorée  !

tampon voilier

Un joli cadeau personnalisé, non ?

Et pour mettre la touche finale à mon départ, j'ai habillé mon passeport d'une housse assortie au sac et à l'étui à lunettes.

protège passeport

Après l'activité de ses dernières semaines, je crois avoir bien mérité des vacances. Rendez-vous donc dans une quinzaine de jours avec, je l'espère, de belles photos ensoleillées !

Merci pour votre visite et à bientôt...